Cookie Consent by Free Privacy Policy website

Bilan des intolérances alimentaires

Accueil

Bilan des intolérances alimentaires

Naturopathe et micronutritionniste à Miribel, Déborah Jublin vous propose d’élaborer un bilan sur les intolérances alimentaires, afin d’améliorer votre alimentation.


Les allergies alimentaires retardées de type III : Comment les tester ? Comment les prendre en compte et les gérer au mieux ?


Les intolérances alimentaires liées aux immunoglobulines G (IgG) sont différentes des allergies classiques de type I (Allergies immédiates).


Une réponse IgG positive par rapport à certains antigènes alimentaires peut être liée à différentes maladies chroniques telles que l’arthrite rhumatoïde, l’eczéma atopique, le diabète de type I, des troubles digestifs chroniques ainsi que l’obésité et le diabète de type II.


Les tests ImuPro permettent de connaitre précisément ses allergies de type III simplement à partir d'une prise de sang. Six formats de tests sont disponibles selon le nombre d'aliments testés dont un test spécialement conçu pour les végétariens (de 22 à 270 aliments).


Pour plus d'information, contactez moi ou consultez le site : www.imupro.fr

Déborah Jublin Naturopathe micronutrition à Miribel -  Déborah Jublin Naturopathe Excideuil - Maladie de lyme vers l'Ain

Test d'intolérances alimentaires

Consommer certains aliments peuvent déclencher chez la personne une forte intolérance. Le système nerveux envoie alors une réponse négative relative à des stimulus allergènes, et considère cet aliment un danger provoquant ainsi des troubles physiques, émotionnels ou métaboliques.
Faites face aux intolérances alimentaires avec votre micronutritionniste Déborah Jublin, et bénéficiez d’un bilan des intolérances alimentaires.

Déontologie Naturopathique

Le praticien naturopathe est un éducateur de santé, c’est-à-dire qu’il prend en compte l’homme dans sa globalité physique, psychique et énergétique. Il ne pose pas de diagnostic, ne prescrit aucun médicament ni traitement de maladie, et ne s’immisce en aucun cas dans une thérapeutique en cours. Il cherche, avant tout, à ce que chacun soit maître de sa santé et, dans ce cadre, s’inscrit en parfaite complémentarité avec les médecines conventionnelles.